Jijel : quarante producteurs à la traditionnelle fête de la fraise

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Source: APS Jeudi, 30 Avril 2015 19:07

JIJEL - Une quarantaine de producteurs fraise ont participé, jeudi à Jijel, à la traditionnelle fête de la fraise initiée par la chambre de l’agriculture et la direction des services agricoles, a-t-on constaté.

Le musée Kotama qui a abrité cette manifestation a regroupé, pour cette 11ème édition, les producteurs de plusieurs localités de la région ainsi que des pâtissiers excellant dans l’art de confectionner des gâteaux et de tartes à base de ce fruit rouge charnu.

PRODUCTION DE FRAISE A JIJEL

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Kawalisse 15/04/2015

780.000 QX DE FRAISES ATTENDUS A JIJE

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

L'Est Républicain 15/04/2015 Par Abdelhamid ZOUAD de l'APS

 780.000 QX DE FRAISES ATTENDUS A JIJEL

 Une production estimée à 780.000 quintaux de fraises est attendue à Jijel au terme de la campagne agricole 2014-2015, contre 700.000 quintaux à l’issue de la précédente saison, a indiqué mardi à l’APS le directeur des services agricoles, Madjid Chenafi.

Cette production permettra à la wilaya de Jijel de "garder la première place nationale en matière de production de ce fruit", a ajouté ce responsable, faisant part d’une "évolution importante" de la culture de la fraise au cours des dernières années dans cette wilaya où plus de quatorze (14) variétés sont actuellement cultivées.

Cartes professionnelles magnétiques pour les agriculteurs

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

De nouvelles cartes professionnelles magnétiques pour les agriculteurs sont en cours de confection par la Chambre de l’agriculture de la wilaya de Jijel. Ces cartes magnétiques remplacent les anciens documents verts à trois volets conférant officiellement la qualité d’agriculteur à leur détenteur, a déclaré le secrétaire général de cette structure, Yacine Zeddam. La confection de cette «carte officielle infalsifiable», contenant des informations protégées par une bande magnétique, s’inscrit dans le cadre de la modernisation des services et des prestations de la Chambre de l’agriculture.odejjijel.org

InfoSoir 07/01/2015



Jijel/ Ces variétés de fraise Amega, Festival, Fortuna, Margarita et Penicia.

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

jeudi 25 décembre 2014 11:40  Écrit par infosoir

Variétés ■ Devenue il y a quelques années leader national en matière de production de fraises sous serre, la wilaya de Jijel est à la recherche d’un label de qualité pour ce fruit.

Il est surtout question d’en protéger l’authenti-cité et les caractéristiques propres.  Boostée par un climat favorable, d’importantes ressources en eau, la présence de plaines alluviales et une force de travail infatigable, essentiellement féminine, la culture de la fraise représente, de loin, la spéculation la plus attractive pour les agriculteurs de la wilaya de Jijel.

La fraise de Jijel "réclame" sa labéllisation

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

APS Mercredi, 24 Décembre 2014 13:36

JIJEL - Devenue il y a quelques années leader national en matière de production de fraises sous serre, la wilaya de Jijel est à la recherche d’un label de qualité pour ce fruit, histoire d’en protéger l’authenticité et les caractéristiques propres.

Boostée par un climat favorable, d’importantes ressources en eau, la présence de plaines alluviales et une force de travail infatigable, essentiellement féminine, la culture de la fraise représente, de loin, la spéculation la plus attractive pour les agriculteurs de la wilaya de Jijel.

L'acétonémie (Surveiller le déficit énergétique en début de lactation pour une IA réussie)

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Les deux mois qui s'écoulent entre le vêlage et la première insémination sont particulièrement délicats. La vache laitière maigrit faute d'apport suffisant en énergie, ce qui n'est pas sans conséquences sur la reproduction. En effet, ce déficit énergétique, ou acétonémie, induit des difficultés à maintenir les cycles ovariens, à exprimer les chaleurs, et entraine des problèmes de maturation de l'ovule.

Nouveau : Modifier le sex-ratio des naissances 75 % de femelles et 25 % de mâles avec le Delta ProHeifer avant l'IA

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Le laboratoire Deltavit a mis au point Delta ProHeifer, un complément alimentaire à administrer aux vaches avant l'insémination afin de modifier le sex-ratio des naissances en faveur des femelles.

« Sur 500 veaux nés suite à l'utilisation de Delta ProHeifer, nous obtenons un résultat moyen de 75 % de génisses et 25 % de veaux mâles », affirme Jean Pascard, chef produit ruminants chez Ccpa. « Selon les élevages qui l'ont testé, cela varie entre 60 et 85 % de femelles. Et nous n’avons observé aucun impact sur le taux de réussite à l’insémination. »

Vente de maïs fourrage La méthode de l'Agpm pour estimer le prix du maïs sur pied

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Pratique courante entre agriculteurs, la vente de maïs sur pied permet à certains éleveurs d'ajuster leurs stocks fourragers. Mais la question du prix du maïs fourrage sur pied se pose alors. L'Agpm livre une méthode de calcul pour estimer le prix de vente du maïs ensilage basée notamment sur le prix de vente en grain.

Conjoncture laitière

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Benoît Rouyer (Cniel) : « La baisse des prix sera assez nette début 2015 »

Dans son analyse conjoncturelle mensuelle, Benoît Rouyer, économiste au Cniel, estime que les prix payés aux producteurs seront en nette baisse à partir de début 2015, en réaction à la dégringolade des prix mondiaux du beurre et de la poudre. Mais l'économiste n'exclut pas « un retournement favorable » dès le second semestre 2015. De son côté, les prix du lait réels et standards publiés par FranceAgriMer pour août 2014 confirment le maintien de prix élevés en France.

Aucun cas de fièvre aphteuse n'est signalé au sein du cheptel ovin (syndicat)

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

ARTICLE | 20. SEPTEMBRE 2014  sur algerie patriotique

La présidente du Syndicat national des vétérinaires fonctionnaires de l'administration publique (SNVFAP) Mme Saida Akali a assuré, samedi à Alger, qu'aucun cas de fièvre aphteuse n'a été signalé, jusqu'à présent, au sein du cheptel ovin. «Aucun cas de fièvre aphteuse n'a été diagnostiqué jusqu'à ce jour au sein du cheptel ovin», a-t-elle déclaré lors d'un point de presse organisé par l'Association de protection et d'orientation des consommateurs (APOCE), en soulignant que les pouvoirs publics ont durci les mesures pour empêcher la transmission de cette maladie virale au cheptel ovin. «Le déplacement et transfert du cheptel ovin entre les wilayas ne peut se faire sans la présentation du certificat du vétérinaire attestant l'absence de la maladie», a expliqué Mme Akali.

Fièvre aphteuse : Quatre foyers signalés à Jijel

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

C’est le branle-bas au niveau des services vétérinaires de la direction de l’agriculture après le signalement de quatre foyers de fièvre aphteuse dans la wilaya.

Les foyers ont été localisés dans les communes d’Oudjana, Kaous et Jijel (Harraten). Bien que la situation est jugée maîtrisable, on regrette néanmoins le comportement de certaines gens en dépit des alertes lancées notamment par le biais de la radio locale qui diffuse notamment des campagnes de sensibilisation à l’attention des éleveurs.

FIEVRE APHTEUSE EN ALGERIE : Déjà, 757.000 bovins vaccinés

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Depuis l'apparition des premiers cas de la fièvre aphteuse au mois de Mai dernier, 757.000 bovins ont été vaccinés par les services vétérinaires en plus des 850.000 têtes vaccinées entre janvier et mars dans le cadre des mesures préventives contre la fièvre aphteuse, a-t-on appris lundi auprès du ministère de l'Agriculture et du développement rural."L'opération qui a concerné plus d'un  million et demi de têtes depuis janvier dernier a permis de freiner la poussée de cette maladie", a indiqué à l'APS une source du ministère, précisant qu'"aucun cas inquiétant n'a été enregistré à ce jour".

Fièvre aphteuse ; Situation maîtrisée, selon le ministre de l’Agriculture

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Le ministre de l’Agriculture, Abdelwahab Nouri s’est exprimé ce dimanche à partir de Constantine sur la fièvre aphteuse. Pour lui, ce phénomène est dû à l’inconscience et l’irresponsabilité de certains éleveurs et maquignons qui ne se soucient guère de la santé de l’animal.

L’apparition de cette maladie sur le territoire national « dénote de l’inconscience et de l’irresponsabilité de certains éleveurs et maquignons qui ne se soucient guère de la santé de l’animal ni de celle du consommateur », a-t-il souligné en rappelant par la même occasion que les éleveurs doivent s’impliquer « positivement » pour lutter contre cette maladie menaçant le cheptel.

Jijel : Quand passent les cigognes

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Préférant les minarets des mosquées et les poteaux électriques où elle cherche des supports adéquats pour nidifier et se reproduire, la cigogne blanche, fidèle à son nid, est là, presque à longueur d’année, peuplant les bâtisses d’une certaine hauteur.

Emblématique par sa présence sur ces édifices, l’oiseau tant adulé fait partie du beau paysage que nous offre Dame nature. Vivant pendant une longue période de l’année dans les sites privilégiés pour l’éclosion de ses petits, elle semble s’adapter à cette proximité qui l’unit avec les riverains. «C’est un bonheur de la voir en face de moi, sur ce poteau, sans sa présence je me sens dépaysé chez moi», avoue Mohamed, un quadragénaire qui nourrit une admiration sans limite pour les cigognes.

Jijel : les consommateurs trouvent les prix des produits de la terre "anormalement élevés" durant le ramadhan

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

JIJEL - Les prix des fruits et légumes demeurent encore ‘‘anormalement élevés’’ au 17ème jour du mois sacré de ramadhan, déplorent de nombreux citoyens rencontrés mardi dans quelques marchés de proximité de la ville de Jijel.

Abdelmadjid, un père de famille d’une quarantaine d’années, approché par l’APS au marché du centre-ville, n’en finit pas de pester devant le prix des poivrons, cédés à 80 dinars le kg alors que dans les marchés de gros le prix de ce légume de saison particulièrement apprécié pendant le ramadhan ne dépasse pas les 17 dinars.

Le gouvernement décide de fermer à terme les centrales hydroélectriques pour préserver l'eau

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Source : APS

Le gouvernement a décidé de fermer à terme les centrales hydroélectriques du pays et de consacrer les barrages produisant de l'électricité à l'irrigation et à l'alimentation de la population en eau potable, a appris l'APS mercredi auprès d'une source au ministère de l'Energie.

"Les besoins en eau de la population sont tellement grands que le gouvernement a décidé de ne plus recourir aux barrages pour produire de l'électricité", a souligné la même source.

La fraise en fête

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

La fraise en fête

le 23.04.14 | EL WATAN

Inscrite dans l’ordre des festivités marquant certains événements dans la wilaya de Jijel, la fête de la fraise, qui se tiendra lundi prochain, sera l’occasion de faire le point sur la production de ce fruit.

La fête de la fraise, lundi prochain à Jijel

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 04 - 2014

L'ambiance chaleureuse et festive que crée chaque année à Jijel la traditionnelle fête de la fraise emplira de nouveau l'antique Igilgili durant deux jours, dès lundi prochain, a-t-on appris auprès des organisateurs de cette manifestation.  

La première journée sera marquée par des communications techniques au Centre de formation des agents forestiers de Kissir (El Aouana), portant sur la culture de la fraise, la fertilisation des sols, le choix des plants, leur multiplication, l'irrigation et la protection phytosanitaire de cette culture.

Les agriculteurs de Jijel initiés aux techniques de dénombrement des oiseaux d’eau

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Source: APS ; Le 16/03/2014

JIJEL - Une douzaine d’agriculteurs de la commune de Chekfa (sud de Jijel) prennent part, depuis samedi, à une formation aux techniques de dénombrement des oiseaux d’eau migrateurs, a-t-on constaté.

Initié par la Chambre de l’agriculture avec la collaboration du Parc national de Taza (PNT), ce regroupement, organisé au centre de formation professionnelle de cette localité, a permis aux agriculteurs de cette région locale de s’initier aux méthodes de comptage des oiseaux d’eau que reçoivent les plans d’eau et les retenues collinaires.

70 jeunes de Jijel bénéficient d'une formation pratique sur l'élevage bovin

Catégorie : Articles de journaux Mis à jour : mercredi 30 octobre 2019

Source: APS

  • vendredi 31 janvier 2014 

Soixante-dix (70) jeunes agriculteurs dont six (6) jeunes filles ont bénéficié, jeudi à Jijel, d’une formation pratique sur l’élevage bovin, a-t-on appris auprès des responsables de cette opération.

Ces stagiaires, des agriculteurs, des enfants d’agriculteurs et des jeunes porteurs de projets dans le créneau de l’élevage bovin ont pris part à cette journée de formation pratique dans une exploitation privée située à Ben Yahmed (commune de Kaous), a indiqué le secrétaire général de la chambre de l’agriculture, Yacine Zeddam.